La nouvelle pop française qui décolle.

Allez, aujourd’hui je me la joue un peu critique musique et je clame haut et fort, sur un ton super sérieux: Une nouvelle scène française est en train de naître ! Non je ne vais pas vous parler des Dominique A, Claire Diterzi, Alexi Hk … qui soit en dit en passant me plaisent beaucoup, mais plutôt de petits groupes qui deviendront grands, et qui pointent le bout de leur nez tranquillement sur les scènes locales ou à Paris, et sur Internet grâce à des clips souvent réussis. Soutenus par des initiatives privées ou publiques, gagnants de divers tremplins, ces groupes développent une nouvelle pop à la française décomplexée et joyeuse.

Pendentif, Bengale, Granville,  François and the Atlas Mountain  et la Femme (avec une longueur d’avance), autant de noms, souvent passe-partout repérés par les blogs et la presse spécialisée, qui bousculent un peu les genres. Ces groupes ont en commun de produire une musique dite rafraîchissante, solaire, radieuse, légère et d’être originaires des bords de mer de l’Ouest de la France . Que ce soit Ocean Sun de Bengale, Sur la Planche de La Femme, Presque île de Pendentif, Jersey de Granville, ou encore Les plus beaux de François and the Atlas Mountain la mer est une source d’inspiration, une invitation au voyage, à l’amour et à la rêverie.

C’est souvent une histoire de potes au départ qui se lancent et qui réinventent la chanson française avec des textes simples non dénués de poésie. La vie sans prise de tête comme un rêve est une image qu’ils développent dans leur texte et exposent dans leur vidéos. Leur clip portent des couleur pastels, donnent un goût de grande vacances à leur musique, et transcendent l’adolescence, et toutes ses conneries ou dérives, ainsi que son insolence. Non dénué cependant de mélancolie, la jeunesse et son état d’esprit semble éternel dans leur univers. Il y a un petit air de j’enfoutisme dans leur musique, un clin d’oeil enfantin à des références musicales variées, qui évoquent les grandes idoles françaises ou d’outre Atlantique libérées des codes, des genres et des frontières. Car l’autre point commun de ces groupes français, c’est qu’ils sont souvent très inspirés du rock des states , de la période des sixities et de la pop anglaise.

Je ne cache pas qu’au début, leur voix et leur textes me laissaient perplexe, et finalement, après plusieurs écoutes il y a quelque chose de tendre et de sensible dans cette nouvelle façon de chanter en français. Est-ce parce que j’ai envie d’entendre que tout est toujours possible et que comme dans tout art il faut casser les frontières, que cette nouvelle scène française me touche ? Peut-être. Comme une évasion qui reste encrée dans le réel, il y a une également chez ces groupes des titres plus engagés, plus graves ou plus révoltés qui marquent leur différence les uns par rapport aux autres.  En tout cas, c’est des airs qu’on garde en tête, qu’on chantonne volontiers, qui font du bien et qui bousculent un peu la chanson française telle qu’on la connaît aujourd’hui. Énergie et simplicité, je vous recommande d’écouter attentivement cette pop frenchy aérienne qui parle du quotidien et des rêves de chacun sans artifices.

Voici un petit aperçu en son et en image :

Pendentif

François and the Atlas Mountain

La Femme

Granville

Bengale

Ps :  Amis Bordelais, ça tombe bien Granville et Bengale sont en concert au Saint vendredi 30 novembre!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s