Charlie Plane, une jolie rencontre musicale

Aujourd’hui j’ai envie de vous présenter un petit coup de cœur local, le groupe folk, rock Charlie Plane. Formé en 2011, Charlie Plane est au départ un trio habitué des scènes bordelaises. Aujourd’hui en duo, Charlotte à la guitare et au chant et Shob à la basse et à la batterie (si si les deux en même temps), ont enregistré avec les moyens du bord un EP 5 titres intitulé Dancing Shadows. J’ai eu la chance de voir au café des moines ces deux compères qui, le temps d’un petit regard échangé, s’accordent pour nous offrir une belle performance. La voix douce, un peu rauque de Charlotte se marie parfaitement aux rythmes appuyés de Shob. Intimiste et profonde la musique de Charlie Plane ne laisse pas indifférent. A la croisée de plusieurs univers musicaux, rock , folk, blues, ou même funk et métal, les inspirations du groupe alimentent une mélodie efficace qui nous absorbe et nous transporte. On souffle par ci par là que Charlotte serait la nouvelle Cat Power ou encore la nouvelle Alela Diane, en tout cas elle en a toute la classe.

Ils ont eu la gentillesse de répondre à quelques questions, dont voici le résumé.

Leurs goûts musicaux sont éclectiques, Charlotte, entre rock et folk est sensible à pas mal de nanas dans laquelle elle semble inscrire son style de chant comme  Pj harvey, Cat Power, Shannon Wright ou encore Laura Marling, et garde un côté rock psyché avec Ten Years After, Black Angels, ou Jefferson Airplane. Shob quant à lui est davantage tourné vers le rock et le métal mais apprécie également le funk  avec entre autres Faith no more, Red Hot, Earth Wind and Fire, Victor Wooten….

Visuellement si leur musique était un film on plongerait dans les univers de Sam Mendes comme dans  Away we go  ou American beauty l’Hygiène de l’assassin d’Amélie Nothomb est le livre qui reflète le mieux leur espace musical ; et si vous aviez envie de découvrir les States, alors écoutez les et imaginez la route 66 entre Seligman et Kingman en Arizona. Autrement dit, on retrouve chez Charlie Plane le vide apaisant des grands espaces américains qui inspire le folk, avec cette route mythique visible dans tous les bons road movies. Il y a aussi dans leur musique un côté plus personnel, plus recentré sur l’être humain et ses travers comme si elle pouvait traduire toutes les petites névroses de chacun et y apporter une touche de chaleur.

Sinon leurs endroits favoris à Bordeaux pour sortir le soir sont Le Lucifer (Charlotte y travaille), Le Fiacre, le Black velvet, Blarney stone, Titi twister, ou encore le Dick turpins, bref comme ils le disent les pubs sympas de Bordeaux en règle général. Pour se balader dans la journée ils aiment les quais ou alors partir en vadrouille rive droite dans des petits coins de verdures avec leur chien Baloo !

Si vous avez perdu votre feu, pas de souci car le support de Charlie Plane c’est aussi des briquets. A la question pourquoi ils m’expliquent qu’au départ c’est pour le fun, le petit côté rock and roll du briquet décapsuleur et surtout ça se diffuse bien, un briquet ça n’a jamais qu’un seul propriétaire ! Ça se vend pas trop mal donc ça leur apporte un petit plus pour leurs divers investissements.

On les retrouvera en concert le 22 novembre au Lucifer lors du festival Culture Bar Bars, en attendant pour les écouter c’est par ici.Charlie Plane Ep Dancing Shadows

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s